Que faire pour arrêter le sucre sans difficultés ?

Que faire pour arrêter le sucre sans difficultés ?

Temps de lecture : 6 minutes

Vous avez enfin abandonné l’habitude des glaces après le dîner. Il est impossible que vous mangiez trop de sucre, n’est-ce pas ? 

Pas si vite. Bien que le fait de rejeter les bombes à sucre évidentes comme les bonbons et les gâteaux constitue un grand pas vers une alimentation plus saine, il existe de nombreux autres aliments sournois où le sucre se cache. 

Cela va du sirop de maïs à haute teneur en fructose que l’on trouve dans les vinaigrettes aux jus de fruits ajoutés aux barres de protéines “entièrement naturelles”.

Le Français moyen consomme 11 cuillères à café de sucre par jour, soit l’équivalent de 380 calories. Source : passeportsanté.  

Et c’est un problème majeur car les sucres ajoutés apportent des calories supplémentaires à votre régime alimentaire et ne contiennent pas de nutriments essentiels pour aider votre corps à fonctionner au mieux de ses capacités.

Des recherches préliminaires ont suggéré qu’un régime alimentaire riche en sucre augmente votre taux de sucre dans le sang, ce qui augmente les radicaux libres et les composés qui favorisent l’inflammation. 

Au fil du temps, un excès de sucre augmente le risque d’obésité et de diabète, et peut même, à lui seul, augmenter le risque de maladies comme certains cancers et de maladies chroniques comme les maladies cardiaques. 

Avant d’en arriver aux signes subtils permettant de déceler que vous consommez trop de sucre, examinons ce qu’est exactement le sucre et comment il affecte votre corps.

Qu’est-ce que le sucre ?

Le sucre est un hydrate de carbone dans sa forme la plus simple. 

Il existe de nombreux types de sucres, du sirop d’érable au sirop de maïs à haute teneur en fructose. Quel que soit le type, votre corps décompose ces sucres en glucose, la forme d’énergie préférée de votre corps.

Il existe deux sources principales de sucre : le sucre naturel et le sucre transformé.

Le sucre naturel se trouve dans les aliments entiers et naturels. 

Vous associez probablement les fruits comme étant le groupe alimentaire étroitement lié au sucre naturel, mais les légumes tels que les carottes, les betteraves, les courges, les courgettes et les oignons contiennent également un peu de sucre naturel. 

Parmi les exemples de sucre naturel, on trouve les sucres présents dans les produits laitiers, les fruits et les légumes.

Le sucre transformé est le sucre qui a été bricolé d’une manière ou d’une autre et extrait de sa source naturelle. 

Parmi les exemples de sucre transformé, on trouve le sucre de canne blanc, le sirop de maïs à haute teneur en fructose et l’agave.

Pourquoi le sucre ajouté est-il mauvais pour vous ?

Il est important de noter que lorsque nous parlons de trop de sucre, nous parlons de sucre ajouté, et non de sucre naturel dans les aliments.

La principale différence entre le sucre et le sucre ajouté est simplement que le sucre est ajouté ou non à un aliment ou qu’il se trouve naturellement dans cet aliment. 

Par exemple, le miel est simplement appelé sucre s’il est consommé seul. Lorsque vous utilisez du miel pour sucrer un produit, qu’il s’agisse d’un yaourt ou de biscuits, le miel est considéré comme du “sucre ajouté”. 

Le sucre ajouté peut être naturel ou transformé, explique Karen Ansel, RD, auteur de Healing Superfoods for Anti-Aging (un ouvrage que nous recommandons !).

En ce qui concerne les sucres naturels que l’on trouve dans une patate douce entière ou une pomme, “la plupart d’entre nous n’en font même pas un peu trop”, dit Zeitlin. 

Les experts ne s’inquiètent pas de la teneur en sucre, car vous bénéficiez de nombreux autres avantages, comme des vitamines et des fibres pour ralentir et la façon dont votre corps absorbe et utilise le sucre. 

En règle générale, elle suggère de se limiter à environ deux tasses de fruits entiers par jour.

Qu’arrive-t-il à votre corps lorsque vous mangez du sucre ?